Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

CFDT- HOPITAL de CALAIS . JEAN ERIC TECHER

DES RETRAITES LA CFDT OBTIENT DES MESURES DE JUSTICE

Le gouvernement a rendu public son projet de réforme des retraites.

La CFDT s’est investie avec énergie dans la concertation. Elle a fait des propositions concrètes pour : obtenir des mesures de justice pour celles et ceux qui sont victimes d’inégalités ;

empêcher la détérioration du pouvoir d’achat des actifs et des retraités ;

consolider le financement du système par des mesures concernant

les salariés du privé et du public afin que nous puissions tous,

en particulier les jeunes, reprendre confiance dans l’avenir solidaire

de nos retraites.

Avons-nous obtenu gain de cause ?

Sur les mesures de justice, oui, c’est une évidence.

Pour les femmes, les jeunes, pour ceux qui sont exposés aux travaux pénibles, les retraités modestes, les chômeurs, les personnes handicapées, il y a une amélioration des situations.

La CFDT s’est opposée au recul de l’âge de départ, à la désindexation des pensions, à un allongement rapide et trop élevé de la durée de cotisation, à l’augmentation de la CSG pour financer les retraites et aux modifiations des règles de calcul des pensions des fonctionnaires.

Mais il y a aussi des efforts demandés à tous : nous cotiserons plus longtemps. Les cotisations patronales et salariales augmenteront entre 2014 et 2017. Les pensions des retraités seront revalorisées six mois plus tard. Ce sont les choix du gouvernement, pas les nôtres. Mais les difficultés financières des régimes exigent de trouver des ressources. Et on vit plus longtemps à la retraite....

Au final, nombre de nos revendications deviennent réalité. Elles amélioreront la situation de nombreuses personnes et nous sommes fiers de les avoir obtenues.

Les salariés exposés au travail pénible .Un compte personnel Pénibilité sera créé en 2015 et permettra à ceux qui travaillent dans le bruit, la nuit, avec des produits dangereux pour leur santé de partir plus tôt à la retraite, ou de se former pour se reconvertir vers un emploi moins pénible.

C’est une grande conquête sociale demandée par la CFDT depuis des années.

Les carrières longues (ceux qui ont commencé à travailler jeunes et peuvent partir à 60 ans) sont améliorées par une meilleure prise en compte du chômage, de la maternité et de l’invalidité.

Les femmes en priorité toucheront à partir de 2020 une majoration de pension dès le premier enfant, alors qu’elle était réservée aux parents de trois enfants et bénéficiait aux hommes à 70 % ! La CFDT regrette que l’on attende 2020.

Les jeunes qui débutent leur carrière par l’apprentissage ou l’alternance, pourront compter sur tous leurs trimestres d’apprentissage pour ouvrir leurs droits à la retraite. Cette mesure leur permet de compenser l’augmentation de la durée de cotisation.

Les précaires et temps partiels valideront plus rapidement des trimestres : dès 2014, la

rémunération permettant de valider un trimestre passe de 1 886 € à 1 414 € ; une mesure

qui bénéficie en priorité aux jeunes et aux femmes.

Le nombre de retraités modestes bénéficiant du minimum contributif augmente, c’était une exigence de la CFDT.

Les poly-pensionnés du régime général, du régime des salariés agricoles et des indépendants verront le calcul de leur retraite unifié, et donc pour beaucoup, leur pension augmenter.

Les personnes handicapées et leurs aidants voient aussi leurs droits à la retraite nettement améliorés.

Tous les futurs retraités disposeront d’un compte de retraite unique et y verront plus clair sur leur future retraite.

Pour ce qui est du financement, le gouvernement augmente les cotisations, allonge la durée de cotisation et reporte de 6 mois la revalorisation des pensions. Sur ce dernier point, la CFDT exige que les bases pensions ne soient pas frappées. Encore une fois, la CFDT n’était pas demandeuse, mais nous avons empêché des décisions plus injustes.

Les cotisations augmenteront de 0,30 point en 2014 (0,15 pour les salariés ; 0,15 pour lesemployeurs) puis de 0,10 point par an jusqu’en 2017. Cela représente 2,15 € par mois pour un Smic en 2014.

La durée de cotisation continuera d’augmenter.

Pour un assuré né en

Durée de cotisation correspondant

Date de mise en œuvre à une carrière complète .

1955, 1956, 1957

41 ans et 2 trimestres

2017

1958, 1959, 1960

41 ans et 3 trimestres

2020

1961, 1962, 1963

42 ans

2023

1964, 1965, 1966

42 ans et 1 trimestre

2026

1967, 1968, 1969

42 ans et 2 trimestres

2029

1970, 1971, 1972

42 ans et 3 trimestres

2032

1973 et suivantes

43 ans

2035

LA LOI DOIT ÊTRE DÉBATTUE AU PARLEMENT.

LA CFDT RESTERA MOBILISÉE POUR QUE LES AVANCÉES SOIENT CONCRÉTISÉES.

DANS CETTE CONCERTATION, LA CFDT NE S’EST CONTENTÉE

NI DE REGARDER LE TRAIN PASSER, NI DE COMMENTER. ELLE A PROPOSÉ

ET OBTENU DE NOUVEAUX DROITS POUR LES SALARIÉS.

VOUS VOUS FEREZ VOTRE OPINION.

PARLEZ-EN AVEC VOS DÉLÉGUÉS CFDT.

NOUS AVONS OBTENU DES AVANCÉES PAR

LE DIALOGUE, C’EST ÇA AUSSI LA COMBATIVITÉ !

LA CFDT

S’ENGAGE POUR CHACUN

AGIT POUR TOUS

Published by CFDT Centre hospitalier de Calais

Hébergé par Overblog